Feeds

Actualités informatiques

Une idée pour sauver des espèces

Je viens de lire un article de 2017 qui m’a interrogé et je suis sûr que ça vous intéressera aussi.

Le biologiste Tim Wong, habitant de San Francisco, s’est intéressé à une espèce de papillon bleu, le Battus philenor, qui était répandue autrefois en Californie et qui a presque disparu depuis l’urbanisation galopante démarrée dans les années 1900.

Il s’est alors donné comme mission de réintroduire ce papillon dans son jardin à San Francisco. Mais pas simple lorsqu’on sait que la seule source de nourriture de ce papillon est l’Aristolochia californica, une plante, elle aussi en voie de disparition.

Fleur d’Aristolochia Californica

Il a alors récupéré des plants au Jardin botanique de San Francisco et les a fait grandir et se multiplier dans son jardin sans utiliser d’herbicides ou de pesticides.

Il a ensuite collecté quelques dizaines de chenilles (avec autorisation) dans la campagne californienne et les a placés dans son jardin d’éden, sous un abri fait de filets afin de les protéger d’éventuels prédateurs.

Et la nature a fait le reste… Les papillons se sont multipliés et Tim Wong donne maintenant des milliers de chenilles aux jardins botaniques…etc.

L’histoire est sympa et montre comment un particulier peut à sa manière participer à la défense de la nature par la réintroduction ou la défense de la faune et la flore locale.

Ça parait con, mais on pourrait tous faire ce genre de chose à notre niveau dans nos jardins, sur nos balcons, dans nos greniers…etc. Les abeilles évidemment, mais aussi les papillons, les libellules, les coléoptères, les grenouilles, les araignées…etc. D’une manière globale, les insectes sont en voie de disparition et aller un peu plus loin que l’installation d’un hôtel à insectes (ce qui est déjà un bon début, hein.) pourrait changer les choses et pourquoi pas freiner voire stopper la disparition de certaines espèces.

Puis ça permet aussi d’apprendre plein de trucs en botanique ou zoologie.

Moi en ce moment, je fais un élevage involontaire de moucherons à cause d’une mauvaise gestion de mon lombricomposteur, mais ce n’était pas l’idée de départ… ahana.

Mais je vais creuser un peu le sujet des papillons, car quand j’étais gamin, j’en voyais plein de toutes les couleurs et aujourd’hui plus grand-chose.

Pensez-y !

Expérience impeccable avec ou sans fil

Capteur d’empreintes digitales dissimulé
L’approche était de fondre le lecteur d’empreinte digitale dans le clavier de manière à ce qu’il soit identique au autre touche. Ils fonctionnaient en synergie pour créer une expérience de frappe impeccable qui ne ressemble à aucune autre touche.
Mince et solide
Le cadre d’aluminium du clavier Microsoft Modern Keyboard with Fingerprint ID en fait l’un des produits de la plus haute qualité, en plus d’être solide et pratiquement indestructible. Sa conception peu encombrante et épurée en fait une bête de travail élégant et sous-estimé.