Feeds

Actualités informatiques

Un câble USB pour autodétruire votre ordinateur sous Linux s’il est volé ? Voici BusKill !

Imaginez que vous êtes peinard à une terrasse en plein centre-ville et que vous êtes en train de bosser tranquillement sur votre laptop tournant sous Linux. Je sais qu’on est en février, qu’il fait froid et que je parle de Linux, mais faites marcher votre imagination, apprenez à rêver un peu 😉

Et là paf catastrophe ! Un gars arrache votre portable et se barre en courant avec … et comme vous ne faites jamais de sport vous n’essayez même pas de le rattraper. D’autant plus que vous savez que le voleur ne pourra pas exploiter vos informations. Pourquoi ? Parce que vous aviez connecté un câble Buskill à ce dernier pardi !

Ce câble USB s’attache d’un côté au port USB de la machine et de l’autre à vous-mêmes (votre ceinture, votre sac ou une partie de votre corps si vous aimez vivre dangereusement). Il permet d’amorcer une procédure automatique dès qu’il est déconnecté de l’ordinateur. Cette procédure peut aussi bien être la destruction de certains fichiers ou dossiers sensibles ou simplement l’extinction du système (si vous avez un mot de passe puissant, le voleur devra alors le trouver pour accéder à votre contenu).

Bon vous allez me dire « oui, mais ça ne change pas grand-chose ou final, mon ordi est quand même volé ». C’est vrai.

Buskill, câble USB pour tuer votre laptop s'il est volé

Sauf que dans certains cas précis cela pourrait être pire qu’un simple vol de matériel. Comme mentionné plus haut si vous avez du contenu confidentiel/pro que vous n’aimeriez pas voir fuiter sur la toile, et que vous avez un backup quelque part, les faire disparaitre automatiquement ne va pas vous causer trop d’ennuis. Il suffira de récupérer le backup sur votre nouvelle machine. Ou encore si au moment du vol vous étiez connecté à votre compte bancaire, à un exchange crypto, votre compte Insta ou ce genre de services ultra important … vous déconnecter et éteindre la machine vous évitera bien des déboires.

L’idée nous vient d’un administrateur système Linux, Michael Altfield, qui a mis les mains dans le cambouis pour développer un script udev qui répondrait à ses besoins. Pour ceux qui ne le savent pas udev est le sous-système Linux qui détecte notamment les périphériques connectés à l’ordinateur, dans le cas présent le câble USB. Dès que le signal ne répond plus, la procédure est lancée, simple.

Après il y a une mauvaise et une bonne nouvelle. La mauvaise c’est que ce câble n’est pas en vente. La bonne c’est que tout le monde peut s’en fabriquer un pour à peine 20 à 40€. Le créateur expose toute la manip à suivre sur son site.

Si vous voulez tenter le travail, il vous faudra uniquement une petite clé USB, un cordon, un adaptateur magnétique et un mousqueton (ça renforce le côté McGyver). Plus un éventuel adapteur USB-A ou USB-C si votre laptop ne dispose pas d’USB classique.

L’adaptateur magnétique sert à déconnecter facilement le câble de l’ordi et éviter que vous ne soyez trainé au sol pendant plusieurs mètres 😉

Source

Restez à l’abris des regards indiscrets VENTE FLASH 2,75 €/mois

En masquant votre adresse IP réelle, CyberGhost VPN vous protège en ligne. Ainsi, quoi que vous fassiez sur Internet, votre FAI n’en sera pas informé, ni votre gouvernement, pas même un cybercriminel évoluant sur le même réseau que vous.

CyberGhost n’archive pas vos activités en ligne.