Feeds

Actualités informatiques

A la découverte du MoDem Comedy Club

Allez, on est mercredi, et comme ici sur Korben.info, on aime tous rigoler, je vous propose une petite blague.

Cette blague, on la doit à Laurent Garcia qui si j’en crois le site NosDeputés.fr est ENFIN rentré de vacances. Laurent représente le MoDem, un groupe politique comme il y en a tant d’autres.

Attention à ne pas confondre le MoDem avec le modem. L’un est un truc lent faisant des bruits stridents et inutiles et l’autre est un appareil permettant de se connecter à Internet.

Si Lolo m’a fait rire, c’est parce qu’il a posé une question au ministère de la Culture. JE SAIS, il n’y a pas de question bête. Donc on ne va pas se moquer. Toutefois, il y a parfois des idées de merde.

Je ne vous mets pas tout le texte, car la formulation pompeuse destinée à empêcher nos cerveaux de gens normaux de fonctionner correctement, fait bien son travail. Toutefois, Laurent aborde le sujet de la CAP (Contribution à l’audiovisuel public) qui est si je ne m’abuse, est un rebranding de la redevance TV et qui est actuellement collée sur le dos de la taxe d’habitation.

La taxe d’habitation étant destinée à disparaitre d’ici 2022, les mecs se sont demandé ce qu’on allait faire avec cette jolie redevance pour l’audiovisuel public. Il semblerait que le peuple se détourne de la télévision et que par conséquent, la thune rapportée par la CAP diminue et que cela ne va pas aller en s’arrangeant.

Horreur malheur ! Alors plutôt que de se dire : « Hey les gars, cool, un impôt inutile en voie de disparition, venez on l’enlève, on est trop des BG« , ils se triturent tous les méninges pour faire « EVOLUER » cette taxe. Évoluer au sens idiocratique du terme bien évidemment.

Ainsi, surement au réveil d’un rêve humide et agité, durant ses longues vacances, Laurent Garcia a eu cette idée magnifique que je vous livre dans le texte :

Ils (Le MoDem, Laurent Garcia) proposent en compensation, même si cela semble difficilement applicable, une taxation minime sur chaque connexion à un réseau social, ce qui permettrait d’identifier les usagers et par conséquent limiter les attaques racistes, antisémites, sexistes et homophobes sous couvert d’anonymat.

Lolo

WOPITIN !

En gros, ce que proposent les gus du MoDem, c’est de taxer chaque connexion à un réseau social. D’abord parce que cela rapporterait de la thune, mais surtout, parce que cela permettrait d’IDENTIFIER LES USAGERS DE CES RÉSEAUX.

Bah voyons !

Ça va, Lolo, t’es bien là ?

« Vivons Laxou, visons vos sous »

Bon, déjà, taxer les connexions à Twitter, Facebook, Instagram et j’en passe, il va falloir m’expliquer le lien avec l’audiovisuel public.

Ensuite, on parle de taxer qui ? Les FAI, donc les Internautes ? Les entreprises qui utilisent les réseaux sociaux ? Ou les GAFAM qui font tourner ces réseaux sociaux ? Mystère.

Après, je ne sais pas si les mecs au MoDem sont au courant… ça m’étonnerait qu’ils le soient, car ils sont encore en 56K (voire 56 tonnes de caca…rooooh, oui j’aime l’humour pipi 56KK) au niveau de leurs neurones… mais identifier les usagers c’est clairement du fichage et compagnie.

Et que pour le moment, il y a encore un flou artistique sur le statut réel du régime politique actuel français. Donc en attendant qu’on sache officiellement si on est en dictature, en démocratie ou tout autre régime politique, je propose au MoDem de ne pas trop anticiper là-dessus. Ne t’enflamme pas Laurent !

Ensuite, il faudrait qu’on le contacte gentiment pour lui expliquer qu’il est parfaitement possible d’écrire des horreurs « racistes, antisémites, sexistes et homophobes » de manière anonyme sur ces réseaux sociaux. Et que le fait d’appliquer une taxe ne permet pas d’identifier ces gens. Sauf à leur faire déclarer officiellement sous leur nom qu’ils sont les propriétaires de tel compte Twitter et de tel compte Facebook. Autant dire qu’il peut aller se gratter.

Laurent a plus de 20 d’expérience en réseaux sociaux

La bonne nouvelle, c’est qu’il le reconnait lui-même, cela « semble difficilement applicable« . Non, mon petit père. Ça ne semble pas difficilement applicable. C’est tout simplement impossible sauf si tu massacres au passage quelques droits fondamentaux. Après c’est sûr qu’on n’est plus à ça prêt en ce moment.

Bref, à suivre. Mais merci à Laurent Garcia pour ce petit moment de détente en mode « Le mercredi, c’est connerie ».

Source