Feeds

Actualités informatiques

Récupérer facilement la version A Cappella de n’importe quelle chanson

Lorsque vous aimez une chanson au point de vouloir en décortiquer chaque mot avec précision, lorsque vous voulez entendre la voix pure de Joey Starr votre artiste préféré ou encore créer un mashup et poser la partie vocale d’un titre sur un autre beat … il n’y a rien de mieux que la version a cappella. Mais cette dernière n’est pas toujours facile à trouver. Parfois c’est même quasi impossible.

Heureusement pour nous Acapella Extractor existe. Comme son nom l’indique, il permet d’extraire la voix de n’importe quelle chanson. Ce qui est rendu possible via l’utilisation de la librairie open source Spleeter, développée par l’équipe Deezer. Acapella Extractor est dispo en ligne, c’est gratuit, open source et utilisable aussi sur mobile, que demander de plus ? (des croissants et une tourte aux potirons, oui j’y ai pensé aussi)

Il suffit d’uploader un fichier .WAV ou .MP3 et d’attendre quelques secondes (bon ça pourra aller jusqu’à 1 ou 2 minutes selon les cas). Vous recevrez alors un nouveau fichier audio contenant juste la version a capella. Fingers in the nose.

Acapella Extractor, outil gratuit pour récupérer l'a cappella de n'importe quelle chanson

Quelques limitations à noter malgré tout : votre fichier de départ ne doit pas faire plus de 80Mo ni durer plus de 10 minutes. Quant au lien de téléchargement du résultat final, il ne sera valable que durant 6 heures. En plus leur charte mentionne que vous ne devriez pas utiliser le service si vous n’êtes pas majeur, que vous ne possédez pas les droits sur les chansons, bla bla bla … lol.

Les créateurs du site proposent aussi la manip inverse, à savoir extraire l’instrumental et supprimer les paroles. Le principe est totalement le même que pour Acapella Extractor et cela se passe sur Remove-Vocals.

Que ce soit pour vos propres mix, préparer vos soirées karaoké ou créer vos mashups perso ces outils pourraient vous donner un bon petit coup de main. Ce n’est pas parfait (il y a parfois trop d’écho, le volume n’est pas uniforme, ça rend parfois assez mécanique) mais largement suffisant pour s’amuser un peu. Et puis il y a une question de logique, moins il y a d’instruments sur le titre original, plus c’est facile pour l’outil. Leur chaine YouTube propose quelques exemples.

Maintenant c’est parti pour la course que tout le monde attend : qui sera le premier à poser un texte de Dalida sur du Black Sabbath ? Go go go

Source